MDR Mobile

Etude du cerveau


Inclassable 44 sur 68
Accueil Retour

Un troupeau de gnous se déplace à la vitesse de son gnou le plus lent, et quand le troupeau est menacé par un prédateur, ce sont les gnous les plus lents et les plus faibles qui meurent en premier. Cette sélection naturelle est bénéfique pour le troupeau dans son ensemble, étant donné que la vitesse générale et la santé du troupeau s'améliorent avec la disparition régulière des éléments les plus faibles.



De la même façon, le cerveau humain est contraint de fonctionner à la vitesse de son neurone le plus lent. La consommation d'alcool, comme nous le savons tous, détruit les neurones, et naturellement attaque en premier les neurones les plus lents et les plus faibles.



Dans ce sens, la consommation régulière de whisky (la vodka, la tequila ou le Ricard marchent aussi) élimine les neurones les plus faibles, favorisant constamment un fonctionnement performant et rapide du cerveau.



Le résultat de cette étude neurologique approfondie vérifie et confirme la relation causale entre les murges de fin de semaine et le rendement des consultants, mathématiciens, ingénieurs, économistes, avocats, cost-killers, designers, etc... De ce fait cette étude explique pourquoi, peu après la fin des études universitaires et la célébration du mariage, la majorité des professionnels ne peut maintenir le niveau de rendement des jeunes diplômés. Seuls ceux qui persistent dans leur régime strict de consommation vorace de produits alcoolisés peuvent conserver le niveau intellectuel qu'ils avaient durant leurs années universitaires.



Pour toutes ces raisons, prenons donc les armes. Pendant que notre pays perd son potentiel intellectuel nous ne pouvons rester sans rien faire. Allons aux bars ! Buvons des litres et des litres ! La société a besoin de tes performances maximales et tu ne dois pas renier la carrière qui t'attend.

Accueil Retour
© MortDeRire.info